Le Congolais Paul Nsapu Mukulu élu Vice-président de la Fédération Internationale de Droits Humains

Par Job Bunana

jeu 24/10/2019 - 14:28

Au cours du 40e congrès de la Fédération Internationale des Droits Humains (FIDH) qui se tient à Taiwan jusqu'au 25 octobre, le défenseur des droits humains Paul Nsapu Mukulu a été élu parmi les vice-présidents de cette ONG internationale engagée dans la défense de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels reconnus par la Déclaration universelle des droits de l'homme. À 62 ans, ce théologien de formation est un expert reconnu au niveau africain en matière électorale. Il a été, à plusieurs reprises, élu secrétaire général pour l'Afrique de la FIDH et a mené plusieurs missions d'enquêtes dans des pays africains : Mali, Côte d'Ivoire... Il a débuté clandestinement son combat pour les droits humains durant les années Zaïre. Il profite de la libéralisation de l'espace politique zaïrois en 1990 pour créer officiellement la Ligue des électeurs, une organisation qui a survécu à la chute du régime Mobutu et qui existe jusqu'à ce jour. L'équipe de Paul Nsapu fait partie a pour mission, notamment, de protéger les défenseurs des droits humains contre la surveillance numérique en leur garantissant sûre et efficace de la technologie.

La FIDH rassemble en son sein plus de 200 organisations de la société civile à travers la planète. Alice Mogwe, militante des droits humains au Botswana est celle qui a été élue présidente au cours de ce sommet. Elle est secondée par 15 vice-présidents et 5 secrétaires généraux élus pour un mandat de trois ans.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter