Covid-19/interdiction de rassemblement de plus de 20 personnes à Kinshasa: Les joggeurs ne respectent pas la distanciation sociale

Par Raphael KWAZI

mar 02/06/2020 - 12:55

Le président de la République Démocratique du Congo(RDC), Félix Tshisekedi, avait interdit le rassemblement de plus de 20 personnes dans les lieux publics à Kinshasa. C'est pour limiter la propagation du Coronavirus. Cette mesure de distanciation sociale est de moins en moins respectée dans différents sites de footing à Kinshasa.

Plusieurs sportifs indisciplinés continuent de courir comme avant et ne respectent pas les consignes données par le comité multisectoriel de la riposte contre la pandémie du Covid-19 en RDC. Ce dimanche 31 mai à l'espace Mazo dans le tronçon By-passe-rond-point Ngaba, ils se sont rassemblés en grand nombre pour jogger. Certains d'entre eux n'avaient pas porté de masques. Parfois, ils se croisaient de très près sans tenir compte de la situation épidémiologique actuelle. 

Beaucoup d'habitants de ce coin de la capitale s'étonnaient de voir les joggeurs travailler en groupes sans le respect des gestes barrières comme si de rien n'était.''J'habite non loin d'ici. Ça m'étonne de voir ces jeunes gens travailler en grand nombre comme ça dans cette période de crise sanitaire sans tenir compte de risques de contamination. C'est inadmissible'',regrette Jérôme Mupapa, habitant du site Mazo.

Actuellement dans la capitale, tout le monde se sent l'âme d'un sportif. Avant la suspension des activités, on n'avait jamais vu autant des personnes faire le footing comme aujourd'hui. '' J'ai l'habitude de courir chaque dimanche. Ce n'est pas ma première fois. Mais j'ai remarqué qu'il y a beaucoup des nouveaux visages ce dernier temps dans nos sites de footing. Je crois que c'est dû au manque de choses à faire pendant cette période du Covid-19'', explique un coureur. 

Faire le sport individuel est autorisé mais pas en grand nombre, souligne un policier trouvé dans un site de footing où il était dans l'incapacité de remettre de l'ordre seul face à la foule.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars dernier en RDC, le cumul des cas est de 3.195, dont 3.194 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 72 décès (71 cas confirmés et 1 cas probable) et 454 personnes guéries. 997 cas suspects en cours d’investigation ;104 nouveaux cas confirmés, dont 135 à Kinshasa, 10 dans le Haut-Katanga et 1au Kwango.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter