A l'exposition

Gisèle Cibemba et la couture : une curiosité devenue une profession

A l'exposition
Par Trudon Mole

ven 07/06/2019 - 15:36

Comme la plupart des villes modernes, Kinshasa a ses semaines de mode, ses salons et ses expositions pour créateurs d’arts. Au mois de juillet 2018, le styliste Rigaud Gomba a organisé à l’espace Texaf-Bilembo de Kinshasa une exposition-vente des vêtements conçus et cousus par des stylistes congolais. Parmi les exposantes, Gisèle Mbuyi Cibemba, styliste modéliste et patronne de Gilord Design.

Les créations de Gisèle sont inspirées de « la nature de la silhouette de la personne, de la matière, du champ d’action et du style à insuffler à la personne ».

A Texaf-Bilembo, Gisèle a eu l’opportunité d’exposer pendant trois jours (27-29 juillet) ses créations qui comprenaient des tops pour dame, des chemises pour hommes, des portefeuilles en pagne,…

Chemise Homme

Porte-monnaies en pagne

Top Dame

Depuis sa tendre enfance, Gisèle était déjà passionnée pour le stylisme modélisme.

«Je disais à mes parents que moi je serai une grande styliste un jour. J’étais déjà inspirée par la chose ; J’allais voir coudre ma tante, la grande sœur de ma mère», se souvient-elle.

A l’époque, ses parents habitent à Mbuji-Mayi, au Kasaï-Oriental. Dans la concession où résidait sa famille, se trouve une école technique avec une option coupe et couture, le Lycée Mukaji wa Tshitembu. C’était une école conventionnée protestante dont le père de Gisèle était le représentant légal de la communauté dans la province. «L’école était dans notre concession. J’y allais souvent voir comment les élèves passaient les sessions de jury pratiques et  j’avais des idées qui passaient par la tête ».

Sa passion va la conduire à choisir les humanités techniques pour apprendre la coupe et couture, avant de poursuivre les études de modélisme et de management-marketing de mode à l’Institut supérieur des arts et métiers (ISAM).

Depuis six ans, elle s’est installée à son compte.

«Je fais du prêt-à-porter et de sur-mesure. Je conçois les tops, les ensembles, les chemises pour hommes, les abacosts pour hommes», affirme-t-elle fière de montrer ses dernières créations. «J’ai le personnel qualifié pour chaque domaine et les créations sont adaptées à la demande», tient-elle à souligner.

A côté des exigences de la clientèle, Gisèle préfère rester dans ce qu’elle appelle un style classique :

«Mes tenues peuvent être portées par les grandes personnalités, pour n’importe quel moment ; les tenues de travail, de ville, de fête. Je fais un peu de tout, sans trop d’extravagance».

Top Man

Le tissu et sa nature

Dans la mode, le tissu joue un rôle capital. «La nature du tissu est un élément très important pour la création d’un vêtement. Parce qu’il y a de modèles qui ne peuvent pas s’accommoder de n’importe quel tissu».

Ce choix tient également compte du climat et du style du vêtement à réaliser.

«Je ne peux pas créer un abacost fait en tissu de soie pour un pays tropical ; il fait très chaud et vous n’allez pas le porter», explique-t-elle.

Mais elle précise tout de même que certaines créations peuvent bien aller avec n’importe quel tissu. Elle en veut pour preuve sa toute dernière création, le manteau d’Elie, qu’elle prépare pour sa nouvelle collection.

«Le manteau d’Elie, c’est le top-far de ma prochaine collection. C’est un top qui peut être travaillé avec n’importe quel tissu». Son inspiration pour ce  vêtement est partie de la bible, du livre de 2 Rois 2 : 9.

«L’Esprit Saint m’inspire beaucoup dans mes créations», digresse-t-elle toute souriante, consciente de l’incrédulité qu’une telle croyance peut susciter auprès de ses interlocuteurs. Avant de revenir à son propos initial :

 «Un manteau c’est un top standard qui met en valeur toutes les tailles. C’est quelque chose qui est pratique avec son corps. Il est cousu de manière à ce qu’il soit porté par des personnes de différentes tailles», résume Gisèle Mbuyi.

Manteau

Sur les tissus enfin, elle souligne que ses clients ont leur préférence certes, mais il se trouve que certains tissus sont plus demandés que d’autres.

«Très souvent, la matière la plus recherchée est le coton parce que nous sommes dans un pays tropical et il fait très chaud sur une grande partie de l’année. Les gens préfèrent bien le coton parce qu’il aspire la chaleur».

Actuellement, Gisèle vit à cheval entre la RDC et l’Afrique du Sud où elle s’est installée avec son époux. Mais son travail l’amène à faire plusieurs va-et-vient entre Kinshasa et Cape Town. Elle reçoit également des commandes et effectue ses ventes même à distance grâce à la page facebook dédiée à son business, Gilord Design.

Pour contacter Gisèle et passer une commande, rendez-vous sur : https://web.facebook.com/gilorddesign/, ou écrivez via Whatsapp au  +243 997226 969.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter