NGO, le film qui raconte le business de la misère, sera projeté ce 10 juillet à la Halle de la Gombe

Par Job Bunana

jeu 04/07/2019 - 11:40

Le mercredi 10 juillet, le cinéma congolais sera à l’honneur à la Halle de la Gombe. NGO est le film qui sera projeté à partir de 19h en entrée libre. N.G.O c’est l’abréviation anglaise de « Non Governmental Organisation ». Mais dans ce film, le sigle n’est pas à prendre dans ce sens. NGO signifie « Nothing’s Going On » qui signifie « Il ne se passe rien ».

Le film, œuvre du réalisateur congolais Aganze Bagalwa raconte une triste réalité cachée derrière la multiplicité d’ONG qu’on observe à travers l’Afrique. L’histoire se déroule dans une Afrique où deux amis Zizuke et Tevo ne croient plus du tout dans leurs rêves et ont complètement perdu espoir lorsque comme par magie Tevo croise Elisabeth, une touriste Américaine. Il lui raconte qu’il a une ONG qui aide les femmes et jeunes filles de Masese. Il va vite faire part de sa rencontre à son ami, ils vont ensemble rencontrer un expert ougandais chevronné dans la rédaction des projets. Les deux jeunes hommes vont désormais utiliser la misère de leur communauté comme un vrai fonds de commerce.

Des enfants jouant dans la poussière sont photographiés et présentés comme des orphelins, une jeune fille est habillée en tenue déchiquetée et photographiée afin d’être présentée aux bailleurs de fonds. Un gros projet s’en suivra « Popcorn for hope » avec pour but de redonner à la femme son pouvoir de décision. Mais tout ça n’est qu’une affaire qui fonctionne bien pour les deux associés. Ils se font plein d’argent au nom de la misère. Mais cela va leur apporter aussi des problèmes.

Ex enfant-soldat, ayant grandi à l’Est de la RDC, une région déchirée par multiples guerres, Aganze Bagalwa a lui-même vécu les méfaits de ces nombreuses ONG qui se mettent ensemble de fois juste pour le forage d’un puits d’eau dans un village alors qu'elles reçoivent de fonds bien supérieurs à ce qu'elles affectent aux activités sur terrain. Il estime que l’aide humanitaire n’apportera rien à l’Afrique et il sensibilise autant qu’il peut sur cette problématique.

Alors, à vos agendas !

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication