Quelques vertus de l’ananas

Par Job Bunana

mer 08/01/2020 - 12:40

L’ananas est un fruit particulièrement intéressant par son arôme et sa saveur. En République Démocratique du Congo, il se cultive au Bas Congo, à Kinshasa et au Bandundu. C’est la saison des ananas en RDC, l’occasion de faire un tour d’horizon sur les vertus de ce fruit.

1. Contient les vitamines A, B, C et E

Selon le site lanutrition.fr, l’ananas contient de la vitamine A ou carotène. La teneur de cette vitamine est directement liée à la coloration du fruit. Un ananas bien coloré et charnu est généralement plus riche en carotène qu’un ananas qui ne l’est pas. Ce fruit contient également les vitamines du groupe B, à l’exception de la vitamine B12. Il y a dans l’ananas, une bonne dose de vitamine C, acide ascorbique. La teneur est de 18 mg pour 100 g en moyenne. Une teneur qui reste très stable même après la cueillette car l’écorce épaisse de l’ananas sert à le protéger de l’oxydation. À cette vitamine C, s’associe une dose de vitamine E qui joue le rôle anti-oxydant.

2. Soulage les douleurs articulaires

Des phytothérapeutes Allemands ont testé un produit contenant 90 mg de broméline, une enzyme extraite de l’ananas sur des patients souffrant d’arthrose de la hanche. Les résultats de ce test ont été comparé à ceux des patients qui traitaient leur arthrose avec le diclofénac, un anti-inflammatoire non stéroïdien. Conclusions : la broméline est aussi efficace que le diclofénac.

3. Soigne le rhume

Toujours en Allemagne, les enfants qui présentent des rhumes sont soignés avec de la broméline issue de l’ananas. Et cela serait plus efficace que les traitements allopathiques conventionnels : la broméline réduit le temps de la maladie à 6,5 jours en moyenne contre environ 8 jours pour le traitement conventionnel seul.

4. Efficace contre les brûlures et les plaies

Certaines enzymes de l’ananas – non identifiées – seraient efficaces pour accélérer la guérison des plaies ou des brûlures. Une expérience menée sur des rats gravement brûlés a montré que deux extraits enzymatiques de l’ananas ont permis de débrider les brûlures en 4 heures.

5. Vermifuge

La broméline de l’ananas,encore elle, est dotée de propriétés anthelminthiques. C’est-à-dire qu’elle agit efficacement contre les oxyures, ces petits vers blancs qui colonisent nos intestins. Responsables de démangeaisons anales gênantes, ces vers infestent le plus souvent les enfants. Pour s’en débarrasser, on utilise, entre autres, du pyrantel. L’efficacité de ce médicament a été comparée à celle de la broméline dans une étude récente. Et cette dernière s’avère presque aussi efficace que le pyrantel. Avec le risque de résistance au traitement en moins. Deux bonnes raisons pour encourager son utilisation comme vermifuge.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter