Dr Eteni Longondo, ministre congolais de la Santé

L’Afrique recevra à partir de ce mois de février les vaccins contre le Covid-19

Dr Eteni Longondo, ministre congolais de la Santé
Par MYA

sam 06/02/2021 - 10:33

90 millions de doses de vaccin. C’est la quantité initiale que l’Afrique peut espérer avoir à partir de ce mois de février pour vacciner 3 % de sa population ayant le plus besoin d’une protection contre le Covid-19. L’OMS a fait cette annonce jeudi 4 février 2021. Ces vaccins seront disponibles grâce au mécanise COVAX, une initiative de collaboration codirigée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui vise à accélérer le développement, la production et l’accès équitable aux tests, traitements et vaccins anti-Covid-19.

La phase initiale de livraison devrait permettre de vacciner notamment les travailleurs de la santé et d’autres groupes les plus vulnérables d’ici juin 2021. À mesure que les capacités de production augmenteront et que davantage de vaccins deviendront disponibles, l’objectif sera alors de vacciner au moins 20 % des Africains en fournissant jusqu’à 600 millions de doses d’ici la fin de l’année 2021.

Le vaccin de Pfizer-BioNTech a été inscrit sur la Liste d’utilisation d’urgence (EUL) de l’OMS. Son déploiement nécessite que les pays soient capables de stocker et de distribuer les doses à -70 degrés Celsius. Celui d’AstraZaneca est encore à l’étude au niveau de l’organisation mondiale.

Pour compléter les efforts du COVAX, l’Union africaine a garanti l’achat de 670 millions de doses de vaccins pour le continent. La Banque africaine d’import-export facilitera les paiements auprès des fabricants et au nom des pays, en fournissant des garanties d'engagements préalables pour une valeur allant jusqu’à 2 milliards de dollars américains.

Beaucoup de pays africains sont actuellement frappés par une deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 plus sévère que la première dans certains pays. En RDC, face au non-respect des gestes-barrières, le ministre de la Santé Dr Eteni Longondo a estimé vendredi à Kinshasa que la vaccination restait le moyen le plus efficace pour freiner la propagation du Covid-19. Il a annoncé à cette occasion le début le lancement d’un programme destiné à la distribution des vaccins par drone dénommé « drone pour la santé ».

Au 6 février 2021, la RDC comptait 7 608 cas actifs de contaminations au Covid-19. Depuis l’apparition de la maladie 2020, 23 371 cas ont été notifiés pour 678 décès, soit un taux de mortalité de près de 3%.  

 

Catégorie:
Mots-clés:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter