Constant Omari prisé à l'international mais boudé dans son pays

Par Glody Pinganayi

sam 20/07/2019 - 09:47

Le président de la Fédération Congolaise de Football et associations (FECOFA) Constant Omari est promu premier vice-président de la CAF. La nouvelle est tombée à l'issue du congrès de cette instance tenu jeudi 18 Juillet 2018 au Caire.

Président de la FECOFA depuis 2002, Constant Omari dit "l'homme moderne" gravit les échelons au niveau international contrairement dans son pays où certains le désavouent publiquement, souvent à chaque contre-performance de l'équipe nationale de foot de la RDC dans les compétitions internationales.

L'homme a une riche carrière dans dans les instances du football mondial et africain. De 2015 à 2017  il a été désigné membre du comité exécutif de la FIFA et de la CAF. Aux côtés de l'égyptien Hany Abo Rida, il a été désigné par la CAF membre de la commission des réformes de la FIFA. Il aura assuré les fonctions de président de la commission pour la gestion du système d'octroi des licences aux clubs/CAF et aussi de vice-président de la commission d'organisation du championnat d'Afrique U20.
 Mais c'est loin d'être son unique casquette à l'international comme le fait savoir ce média http://www.fecofa-rdc.com/pourquoi-sattaquer-impunement-a-constant-omari/

L'homme ne convainc pourtant au niveau national à en croire de nombreux appels à la démission qui lui ont été lancés après l'élimination de la RDC à la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Ainsi, le 24 juillet prochain une marche de protestation est programmée contre l'homme fort du football congolais. L'association sans but lucratif Tshilombo toutes 
tendances 3T lancera officiellement une pétition pour obtenir sa démission comme l'indique Actualite.cd (https://actualite.cd/2019/07/18/rdc-une-marche-projetee-le-24-juillet-contre-constant-omari).

Gede Kupa, journaliste congolais connu du monde des sports, a lancé de son côté sur les réseaux sociaux une lettre ouverte à Constant Omari. Dans ce document repris par de nombreux médias en ligne, Gede Kupa recommande à l'Etat congolais des enquêtes sérieuses au sein de la fédé congolaise pour plus de clarté sur la gestion des fonds alloués par la FIFA et le gouvernement comme l'atteste ce document repris ici https://www.facebook.com/100003096734475/posts/2256292301150639/?app=fbl

Sur Twitter, Edmond Izuba, journaliste politique à la RTVS1 l'accuse de vouloir se cramponner à la tête de la fédération. https://t.co/ZKYs1MSOdS Constant Omari dans son bureau à Kinshasa

Déboires judiciaires

Le président de la fédération doit en plus faire face à une plainte déposée devant la justice le 17 juillet dernier. Seth Kikuni, patron de la ligne de vêtement KMSI l'accuse de non-respect de contrat pour avoir ordonné aux Léopards de la RDC de ne pas porté les costumes apprêtés pour eux, selon le convention qui lie la Fecofa à KMSI.

En Avril 2018, Constant Omari avait été brièvement interpellé dans une affaire de présumée corruption. Un montant de l'ordre de 17 millions de dollars avait été évoqué à l'époque.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter