Photo

Sanctions Linafoot : Sanga Balende privé de son terrain pour les trois prochains matches

Photo
Par Glody Pinganayi

ven 30/04/2021 - 14:45

L’équipe de Sa Majesté Sanga Balende de Mbuji-Mayi ne jouera pas ses trois prochaines rencontres dans son stade de Kashala Bonzola. C’est la sanction prise par le Comité de gestion de la Linafoot après les désordres survenus lors du match qui avait opposé Sanga Balende au Tout-Puissant Mazembe le mercredi 28 avril 2021. Le match s’est soldé sur un score de 0-1 en faveur de Mazembe qui a marqué aux derniers instants des temps additionnels par Thomas Ulimwengu.

Ce jour-là, les supporters de Sanga Balende mécontents des décisions arbitrales, ont attendu aux abords du stade la délégation de Mazembe et l’ont molestée. Le Comité de gestion de la Linafoot s’est réuni ce jeudi 29 avril et a pris des sanctions contre les auteurs de ces troubles. En plus de jouer ses trois prochains matches à domicile dans une autre ville, l’équipe de Mbuji-Mayi est sommée de payer 5.000 dollars américains d’amande et écope d’une mise en garde d’où en cas de récidive de sanctions plus sévères sont prises à l’encontre du club. Par ailleurs, Monsieur Lamartine Lumbala, membre de la cellule de communication du club écope d’une interdiction d’accès aux stades d’une durée de deux ans.

Les officiels du match ne sont pas non plus épargnés des sanctions. Deux ans de suspension pour l’arbitre central du match Pierre Kibingo Numbi de la Ligue de Football de Maniema et de son assistant de la Ligue de Football de Kinshasa Mpaka Mayasi.

Le penalty annulé de Sanga Balende serait à la base des troubles observés après le match. A la 55e minute de jeu, l’attaquant de Sanga Balende a été bien servi depuis le milieu de terrain prenant de vitesse la charnière centrale de Mazembe. Il élimine le gardien Mounkoro et se retrouve seul devant le but. Au moment de tirer il est fauché par le défenseur des Corbeaux qui se repliait aussi vite qu’il le pouvait. L’arbitre central siffle et désigne le point de penalty mais sera vite interpellé par son adjoint qui lui dira qu’il s’agissait d’un tacle à la régulière. Décision, penalty annulé.

L’arbitre Pierre Kibingo n’est pas à son premier forfait. En juillet 2017, il avait été suspendu une année pour ses décisions douteuses lors du match qui avait opposé l’AC Rangers contre l’As Vutuka comptant pour la deuxième journée de la phase finale de la 53e Coupe du Congo. L’AC Rangers menait au score jusqu’à perdre le match 3-2 après qu’il avait expulsé quatre joueurs de Rangers.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter