« Il ne me restait que le mariage religieux » cette phrase qui en dit long sur l’état civile de Moise Mbiye

Par Job Bunana

lun 13/01/2020 - 15:21

En plein sermon, dans son église Cité Béthel hier dimanche 12 janvier, Moïse Mbiye a lâché une phrase qui en dit certainement trop sur son véritable état civil. Il raconte qu’en 2011, lorsqu’il a été désigné, par son père, comme pasteur titulaire de l’église Cité Béthel, la première chose à laquelle il a tout de suite pensé était : le mariage. « J’ai pensé au mariage avant la plupart des gens qui font du bruit aujourd’hui. J’étais encore jeune... » relate-t-il.

 

L’histoire devient alléchante lorsqu’il confie qu’en plus de penser au mariage, il avait même déjà réussi à dénicher la perle rare destinée à devenir sa femme. Il décrit cette madame Mbiye comme étant une «  très belle jeune demoiselle, une bonne personne sans aucun problème ». Pourtant aujourd’hui, 9 ans après il est toujours dans la catégorie des célibataires les plus populaires de Kinshasa, si pas de la RDC. Qu’est devenue alors la très belle future madame Mbiye ?

 

Le compositeur de « Ye oyo » et de « Je t’aime » poursuit son récit et raconte à partir de la 32e minute de la vidéo-live du culte de ce dimanche 12 janvier, s’être marié le samedi 14 juillet 2012. « Il ne me restait que le mariage religieux » avoue-t-il, en promettant de mettre sur Facebook les photos de ce mariage avant de se rétracter face au veto de ses fidèles. Si la bénédiction nuptiale n’a jamais eu lieu, c’est parce que Dieu lui-même est intervenu pour demander à Moise Mbiye, son serviteur, de se conformer à sa volonté et d’attendre le bon moment pour se marier. Et depuis 2012, Moïse Mbiye attend le go de Dieu.

 

Ces révélations de Moise Mbiye prouvent quand même que son état civil n’est pas « Célibataire ». Lorsqu’il dit qu’il ne lui restait que la bénédiction nuptiale, cela veut dire qu’il avait déjà dépassé le stade du mariage coutumier voire civil. Ceci implique que son état civile doit être « marié ». à défaut d’être « marié », Moise Mbiye doit alors être « divorcé » si et seulement si il avait entrepris les démarches nécessaires pour divorcer. Moise Mbiye, marié ou divorcé ? Lui seul le sait !

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter