Les Léopards football en stage à Marbella, Espagne, en vue de la CAN 2019.

CAN-Egypte 2019 : les pros d’Ibenge. D’où viennent-ils ? Que valent-ils ?

Les Léopards football en stage à Marbella, Espagne, en vue de la CAN 2019.
Par MYA

jeu 06/06/2019 - 10:11

Dimanche 9 juin, les Léopards de la RDC livreront leur premier match amical de préparation de la Coupe d’Afrique des Nations contre les Etalons du Burkina Faso. Sur les 34 présélectionnés d’Ibenge – réduits finalement à 33 après le forfait de Fabrice Nsakala – dix sont des joueurs professionnels qui évoluent essentiellement en Europe et en Asie. Le Mag vous résume leurs parcours cette saison dans leurs clubs respectifs.

Kilmarnock est le club écossais de première division où Ibenge a puisé deux de ses milieux défensifs présélectionnés en Europe : Youssouf Mulumbu et Aaron Tshibola. Si c’est la première fois pour vous d’entendre le nom de ce club à consonance bizarre, sachez que sa dernière apparition en compétition européenne remonte à 2002. Il y a donc 17 ans. Le club a été une seule fois champion d’Ecosse en 1965.

Sur l’indice UEFA des coefficients des clubs, huit équipes écossaises sont classées. La dernière, Motherwell FC, figure à la 226è position en Europe pour la saison 2018-2019. Et Kilmarnock n’y figure simplement pas.

Chiasso. Club du challenge league, la 2e division suisse, nous envoie Anthony Mossi. Le portier a remplacé deux fois Matampi pour une défaite au stade des martyrs (1-2) face au Zimbabwe et un match nul au Libéria lors des éliminatoires de la CAN 2019, rappelant aux sportifs congolais à quel point Matampi était encore indispensable à cette sélection.

Stuttgart. Si on est vraiment gentils, on peut considérer que Chadrack Akolo, milieu offensif de Stuttgart – club évoluant en Bundesliga – toise le haut niveau du foot en Europe. Seulement voilà, Stuttgart, 16è au classement cette année sur 18 clubs, va jouer les barrages pour son maintien en première division allemande. En seize apparitions cette saison pour cinq titularisations, Akolo n’a marqué aucun but. Ses efforts ont été récompensés par… une passe décisive. Bref, un ailier aux talents modestes.

Standard de Liège. Paul José Mpoku est un attaquant indiscutable du Standard de Liège, 3è en Jupiler League belge cette saison. En 23 matches joués sur 30 possibles, il a planté 8 pions et délivré 5 passes décisives. Hormis le fait qu’il joue au championnat… belge, Ibenge peut vraiment compter sur lui pour une CAN.

En revanche, l’autre Congolais de ce club, le défenseur et milieu défensif Merveille Bope, cire le banc. Son temps de jeu ne représente que 20% du temps total possible. Il n’aura été titularisé qu’une seule fois.

Les pros préselectionnés pour la CAN 2019
Les pros présélectionnés pour la CAN 2019

Birmingham City Football Club est un club de deuxième division anglaise. Jacques Maghoma le milieu défensif qui vient de ce club a livré 42 matches sur 46 possibles cette saison avec 6 réalisations à son compteur et 5 passes décisives.

Rayo Vallecano de Madrid, d’où vient Gianneli Imbula, est le dernier de classement en Liga espagnole cette saison et relégué en division inférieure. Imbula, le milieu relayeur prêté par Stoke City semble avoir la confiance de son entraineur. Sur ses 22 apparitions sur la pelouse cette saison, il a été titularisé 21 fois pour… un but marqué. Après ses précédents refus (2015 et 2018) de rejoindre les Léopards – il avait joué avec les U-19 et U-20 français –, Imbula semble décider de tenter définitivement sa chance avec les Léopards.

FC Porto laisse souvent Chancel Mbemba sur le banc. Cette saison, le défenseur n’a joué que trois matches avec son club. Il n’a pas non plus été aidé par une blessure qui l’a écarté des terrains pendant deux mois.

Dinamo Buccarest est le nouveau club de Parfait Mandanda. Il y est prêté par le Sporting club Charleroi depuis février dernier. Cette saison, Mandanda aura livré en tout et pour tout trois matches. Tous avec Charleroi. Son club actuel joue les barrages pour son maintien en première division roumaine.

Galatasaray a un boss en défense centrale : Christian Luyindama. Prêté par Charleroi au club turc lors du dernier mercato d’hiver, le natif de Kinshasa a déjà remporté deux trophées : la coupe et le championnat de Turquie. Et lui jouit de la pleine confiance de son entraineur qui l’a aligné dans 11 matches sur 14 possibles. De quoi rassurer les Léopards. Ibenge, on te tient à l’œil. 

Wolfsburg est une équipe de milieu de tableau de la Bundesliga. Elle jouera d’ailleurs la phase de groupe de l’Europa League la saison prochaine. Marcel Tisserand qui évolue en défense centrale dans ce club – avec lequel il est lié jusqu’en 2022 – a été peu utilisé par son entraineur. Son taux d’apparition sur la pelouse cette saison avoisine les …30%.

West Ham, 10è du championnat anglais cette saison, envoie aux Léopards Arthur Masuaku. L’arrière gauche du club londonien a eu un volume de jeu considérable cette saison avec 23 matches joués sur 38 possibles. Avec Issama qui joue à la même position, a priori Ibenge n’aura pas de souci à faire pour fermer ce couloir.

Mk Ankaragücü… si vous avez déjà du mal à prononcer le nom barbare de ce club de la capitale turque. A quoi bon vous en dire plus. Si ce n’est que Wilfried Moke, qui évolue en défense, vient de là.

Everton ballote Yannick Bolasie depuis sa grave blessure aux ligaments croisés du genou fin 2016 qui l’avait éloigné des terrains pendant onze mois. Prêté pour six mois à Aston Villa en 2018 (D2 anglaise), l’international congolais n’a pas convaincu (2 buts et 5 passes décisives en 21 rencontres). Prêté par la suite au cours de la même saison à Anderlecht, le natif de Lyon a commencé petit à petit à retrouver ses sensations (6 buts en 17 rencontres). Reste à espérer que l’ailier gauche aux vitesses supersoniques puisse exploser. Non plus son genou. Mais les défenses adverses à la CAN. 

Beijin Guoan, club chinois de première division, nous envoie Cédrick Bakambu, l’attaquant de pointe sur qui tout le monde compte. Merci de garder à l’esprit que c’est notre Benzema national. Il lui faut au moins 10 occasions franches en sélection pour en planter une…contrairement à son club où il marque beaucoup, soit 19 buts en 23 matches l’année dernière et 4 buts en 4 matches cette année.

Middlesborough FC compte beaucoup sur Britt Assombalonga. L’attaquant de pointe a marqué 14 des 49 buts de son club cette saison en deuxième division anglaise.

Royal Antwerp, club de première division belge, nous fournit Jonathan Bolingi. Dans son équipe, le natif de Kinshasa marque peu. Très peu. A peine 2 buts en 37 matches cette saison. Là où Mbokani qui joue dans le même club et au même poste en a mis 11. Mais Ibenge ne l’a pas sélectionné… .

Al Wehda est l’équipe de Kabongo Kasongo qui évolue au championnat…d’Arabie Saoudite. Bof !

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter