Le sélectionneur de l'équipe national de football de la RDC, Florent Ibenge

Léopards de la RDC : Ibenge ouvre la voie à un départ

Le sélectionneur de l'équipe national de football de la RDC, Florent Ibenge
Par MYA

lun 08/07/2019 - 13:55

Clap de fin imminent pour Florent Ibenge, le sélectionneur de l’équipe nationale de foot de la RDC ? En tout cas, l’intéressé l’a dit à demi-mot dimanche soir en conférence de presse à Alexandrie après la douloureuse défaite des Léopards face aux Barea de Madagascar en huitième de finale de la CAN après une fatidique séance de tirs aux buts (4-2, 2:2 ap).

« C’est peut-être mon dernier match. Il me faudra discuter avec le président [de la fédération congolaise de football association, NDLR]. Donc la suite vous l'aurez très bientôt », s’est-il contenté de dire aux journalistes qui insistaient pour connaître sa décision après cette élimination.

« Il faut s’assoir, évaluer et puis tirer les conclusions. La défaite est là. Il faudrait réfléchir tranquillement pour prendre la décision », a-t-il enchaîné.

Arrivé à la tête de la sélection en 2014, Florent Ibenge a connu une marche régressive avec les Léopards sénior. En 2015, alors qu’il réussit à qualifier la RDC à la CAN comme meilleur troisième, l’équipe termine sur le podium de la compétition et décroche la troisième place après sa victoire sur la Guinée Equatoriale. Deux ans plus tard, les Léopards chuteront contre le Ghana en quart alors qu’ils étaient donnés pour favoris avant de sortir en huitième en 2019. En l’absence des résultats dans le foot, le sélectionneur est l’un de tout premiers à être clouer au pilori. Au bout de toutes ces années, Florent Ibenge évoque en plus la fatigue, lui qui cumule ses fonctions de sélectionneur de la RDC à celles de l’entraineur de l’As V.Club.

« J’ai besoin de me reposer. Je n’avais que 9 jours de repos pendant mes vacances », a-t-il rappelé.

Sur la défaite contre Madagascar, c’est plutôt un sentiment de grosse déception qui anime le sélectionneur comme la plupart des supporters surtout au regard de l’engagement des Congolais dans les prolongations.

« C'est triste qu’on n’ait pas marqué plus de buts, car on avait la possibilité de le faire. On sort aujourd'hui avec beaucoup de regrets...la séance des tirs aux buts a été préparée pendant les entrainements. Tous les joueurs avaient bien tiré et c'est aussi une loterie. Eux ont mieux tiré que nous. Tant mieux pour eux », a conclu Florent Ibenge dont le sort à la tête des Léopards est qu'plus incertain à présent.

Catégorie:
Mots-clés:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication