Innoss’B dans la lignée des Troubadours dans la chanson “AChour”

Par Glody Pinganayi

mar 10/12/2019 - 16:52

Les musiciens Congolais se sont spécialisés dans le culte de personnages dans leurs chansons. Si ce n’est pas dans les dédicaces souvent appelées “Libanga”, ces artistes dédient entièrement de chansons dans leurs différents albums. C’est le cas du jeune talentueux Innoss’B dans la chanson “Achour” sortie le 2 décembre.

Ce jeune artiste chante exclusivement pour l’un des hommes du moment le libanais “Abed Achour”. Innoss’B vante le physique séduisant et le côté sentimental de ce jeune homme d’affaires tant prisé par les musiciens et artistes du théâtre. Il relève sans cesse la beauté de l’homme et sa tendresse envers les gens. 

Le clip vidéo de la chanson n’est pas encore disponible mais ce single de près de quatre minutes fait plus de 286.000 vues sur YouTube. 


La pratique de chanter les personnages remonte de l'époque ancienne. Au IXe siècle déjà en France, les Trouvères et les Troubadours faisaient déjà cet art profane qui était souvent monodique et célébrait le plus souvent la nature, l'histoire, l'amour ou les métiers. Ces chants parfois accompagnés de danse, ils présentaient tous une simplicité charmante et une réelle fraîcheur de sentiments selon selon histoire pour tous. Cet art est devenu célèbre à partir du XIIe siècle. 

BNF écrit au sujet des Troubadours: "Ils étaient de poètes et musiciens, petits chevaliers ou princes puissants qui ont allié le raffinement artistique au raffinement amoureux. La fine amour qu’ils chantent  transcende la pulsion sexuelle et se fixe dans l’exaltation d’un désir qui s’alimente de la douleur de la séparation : la dame est hors d’atteinte, elle est mariée et d’un haut rang. Le poète mêle adoration respectueuse et rêves d’une sensualité audacieuse. Cet amour qui ne cesse d’espérer la joie qui viendra le combler dans un embrasement de tout l’être s’apparente à une ascèse mystique".

Chez les Romains également les empereurs avaient également droit aux chansons. Les femmes et les hommes puissants étaient les plus chantés par de musiciens-poètes.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter