CB

Bakambu chez Zack : “on est un petit peu la génération sacrifiée”

CB
Cedric Bakambu chez Zack
Par Rodrick Bendi

sam 19/11/2022 - 10:18

Attaquant international congolais d’Olympiakos de Pirée en Grèce, Cédric Bakambu était de passage chez le youtubeur français Zack, dans le cadre de ses interviews intitulées "Zack en roue libre". Le joueur s’est confié à l’animateur pendant quasiment deux heures.

De passage à Paris, "Bakagoal", comme l'ont surnommé ses supporters congolais, est revenu, au cours de cet entretien, sur les problèmes qui l'ont éloigné de la sélection congolaise. Rappelons que le nouveau sélectionneur des Léopards de la République démocratique du Congo, Sébastien Desabre, l'a convoqué à deux reprises, mais sans une réponse favorable du joueur.

Bakambu, qui compte 13 buts et 40 sélections avec les Léopards, pense que la mayonnaise ne prend plus comme avant avec les locaux et les joueurs qui arrivent de l'Europe.

“Je pense que c'est de la structuration. Avant, tu avais beaucoup de joueurs locaux, l'alchimie était naturelle, ils avaient l'habitude. Mais maintenant, on est dans une nouvelle phase où on a ramené pas mal de joueurs d'Europe. Du coup, les joueurs qui viennent d'Europe ne sont pas trop en phase avec ce qui se passe au pays... Il y en a beaucoup qui disent, un tel devrait jouer pour le Congo. Oui, ils vont venir ces gens-là, mais quand ça sera le bon moment. Là je ne pense pas que ça soit le bon moment”, a-t-il confié.

Pour Bakambui, les choses en Afrique passent différemment : “Il faut savoir que l'Afrique est différente. L'organisation, les structures, les conditions, il y a plein de choses qui changent. Il nous fallait du temps pour s'adapter aux conditions du travail au pays, au Congo”.

Le joueur formé à Sochaux, et passé par Bursaspor en Turquie, Villareal en Espagne ou encore en Beijing Guoan en Chine, trouve qu’ils sont une génération sacrifiée d'internationaux congolais. “Il y a plein de choses à mettre en œuvre. ce n'est pas facile. J'en parlais avec mon ami Polo Mpoku. On est un petit peu la génération sacrifiée. C'est par notre sacrifice que vont se construire les grands jours du football congolais. C'est mon analyse personnelle, après peut-être que je me trompe”, a déclaré Cédric Bakambu.

Pour finir, le joueur était revenu sur son combat, ses projets futurs et ses dernières sorties médiatiques. “J'ai fait pas mal de sorties, j'ai dénoncé les choses. J'ai même quitté la sélection. Je mène un combat au quotidien par rapport à ça, mais je suis confiant par rapport à ça. C’est bien beau de critiquer, mal parler, dénoncer, mais il faut aussi construire... Je dois aussi apporter. En parallèle avec la fondation (Fondation Cédric Bakambu créée en 2019, Ndlr), il y a le domaine du sport. Je suis sur la construction d'une académie au pays”, a conclu ce cadre de la sélection de la RDC.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter