La saison sèche à Kinshasa by night

Par Glody Pinganayi

ven 12/07/2019 - 10:46

La saison sèche en est à son deuxième mois à Kinshasa. La température moyenne dans la capitale congolaise est de 22°c, selon l'agence nationale météorologique, la Mettelsat. La nuit la température peut descendre à 20°c dans certains coins de la capitale. Ces moments sont vécus différemment dans les milieux Kinois.

Sur le célèbre boulevard Kimbuta au quartier 1 de la commune de N'djili, bars, terrasses et boutiques ne désemplissent pas la nuit. Même lorsque la température baisse. Les décolletés des filles attablées avec leurs amoureux sont parfois profonds. D'autres n'hésitent pas à laisser leurs dos à l'air libre.

Sur cette avenue si bruyante, certains n'hésitent pas à trouver un peu de chaleur dans la danse sur fond d'une musique aux rythmes saccadés ou d'une rumba plus douce. D'autres encore oisifs, restent assis, bras croisés contemplant cette ambiance
Malgré cette baisse de température, certains clients des terrasses qui empiètent sur les trottoirs exigent aux barmen de la bière bien froide.

Sur le boulevard Kimbuta, la moto est le moyen de transport en commun par excellence. Les plus jeunes motards roulent sans pull-over ni foulard pour se protéger le cou alors que les vieux sont chaudement vêtus.
A la belle étoile

A 10 km du boulevard Kimbuta, en plein centre de Kinshasa, se trouve le stade Tata Raphaël. Les alentours de ce temple du foot, qui a perdu son lustre au fil des ans, sont réputés comme étant un repaire des enfants en rupture des liens familiaux. On peut observer de loin un groupe d'enfants jouer à un jeu qui les garde en mouvement. Les femmes ont recouvert les enfants des draps, elles-mêmes sont vêtues chaudement. Les hommes sont pratiquement tous en culottes et t-shirts en train de fumer. 

A quelques mètres du stade, devant la salle des paris sportifs Winner, une vieille dame vend des patates douces chaudes. Des passagers s'arrêtent à tour de rôle pour s'approvisionner.

A l’ouest, c'est « Moscou »


Les communes de Ngaliema et Mont-Ngafula sont parmi celles qui enregistrent les plus basses températures à Kinshasa. D'habitude, des motards tels un essaim d'abeilles sont visibles à l'entrée de la cité Mama  Mobutu, ce qui n'en est pas le cas pour aujourd'hui. 

Quelques-uns seulement sont présents habillés en jackets avec des écharpes enroulées autour du cou. Les routes sont quasi-désertes, les boutiques ont les portes fermées mais les fenêtres restent entrouvertes pour vendre aux clients. Les bistrots sont vides, les quelques passants dans la rue sont vêtus très lourdement.

La même situation se présente au quartier Pigeon. Situé sur une colline dans la commune de Ngaliema, des bourrasques infernales balaient ce quartier huppé. Au croisement des rues Kananga et Lubumbashi, le lieu le plus mouvementé de ce quartier, moins de cinq personnes s'y trouvent alors qu'il n'est que 21 heures. Deux vendeuses de pain résistent encore, visiblement attendant les derniers clients. Les vigiles sont les plus visibles devant les résidences, les uns prenant du café chaud, d'autres faisant la ronde des avenues. 

L'agence nationale météorologique avait annoncé des vagues températures de froid pendant cette saison sèche. Certaines régions dont sur le territoire national dont Lubumbashi, ont déjà enregistré des températures inférieures à 10°C durant cette période. Certaines associations religieuses se mobilisent pour aider les sans-abris les plus vulnérables pendant cette période.

Catégorie:
Mots-clés:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter