Mazembe

Football : ça brûle entre Philippe Kinzumbi et TP Mazembe

Mazembe
Philippe Kinzumbi
Par Rodrick Bendi

ven 16/09/2022 - 14:53

Le TP Mazembe de Lubumbashi est sous le feu des projecteurs sur l’affaire du contrat de leur joueur Philippe Kinzumbi. Ledit joueur n’est pas rentré à Lubumbashi depuis sa convocation à l'équipe nationale A’ pour la double confrontation contre le Tchad en éliminatoire du 7e Championnat d'Afrique des nations (Chan) Algérie 2023.

Les dirigeants de Mazembe ont déjà envoyé trois lettres de sommation pour faire revenir leur attaquant Philippe Kinzumbi à la maison, mais sans succès pour l’instant.

Selon le club, “c’est leur troisième et dernière sommation pour le retour immédiat du joueur au club”. Mazembe menace même de saisir les autorités compétentes sur cette situation.

Depuis Kinshasa où il séjourne actuellement, Phillipe Kinzumbi s'est confié à la presse pour affirmer sa décision de rester dans la capitale et réclamer ses droits.

“J’ai signé un contrat de trois ans avec TP Mazembe. Ma première saison, je n’ai rien touché comme salaire. La deuxième saison, le président Moïse m’a remis 5.000 USD et après un entretien avec lui concernant ma signature, il m’a offert 3 000 USD”, a déclaré l'attaquant.

Et d'ajouter : "c'était à la fin du championnat et le président m'a dit que si je pars à Kinshasa, j’aurais le reste de mon argent…. Après plusieurs complications, le président m'a appelé pour me dire que on a ta dette de 10.000 USD, puis il me les a remis”.

D'après Kinzumbi (23 ans), il ne voulait pas rentrer bien avant, c'est son ancien président du JSG Bazano qui lui avait dit de rentrer pour épuiser le reste de son contrat de 6 mois. Ils réclament à présent que le prêt signé avec Mazembe en 2020 touche à sa fin, ce que le club de Moïse Katumbi réfute.

Frederick Kitenge, le secrétaire général du TP Mazembe, a précisé que le joueur Kinzumbi et son club sont encore liés jusqu’en 2023.

Ces trois dernières années, Tout Puissant Mazembe a été impliqué dans plusieurs affaires compliquées de transferts de ses joueurs. Après Meschack Elia et Youngs Boys de Berne en 2020 suivi de Ben Malango et Raja De Casablanca, tous remportés par TP Mazembe au niveau du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), ou ira cette affaire qui se déroule cette fois-ci en interne.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter