Patient Ligodi : du rêve d’un pilote de ligne, à la réalité d’un pilote de média en ligne

Par Job Bunana

lun 06/05/2019 - 12:20

Son père voulait qu'il devienne pilote de ligne. Adulte, il est effectivement devenu pilote…d’un média en ligne. La trentaine à peine révolue, Patient Ligodi fait partie de la liste de ces nombreux jeunes congolais qui se battent au quotidien pour donner au monde l’image d’une jeunesse congolaise qui réussit. Car, ce qu’il fait dans le secteur des médias lui reussit bien. En trois ans, Actualité.CD le site web d’infos qu’il a créé est de passé de l’anonymat à un média de référence dans le secteur. Rencontre

Le convaincre de se détacher de son mac pour discuter une heure de lui et de son projet qui réussit si bien tient d’un parcours de combattant. Lorsque finalement il accepte ce tête-à-tête, il se sent obligé de poser aussi son téléphone portable. Quitte à ce qu’il vibre toutes les dix minutes.

Le bureau dans lequel il nous reçoit n’est pas très spacieux. On peut vite remarquer une mini-bibliothèque où sont rangés des livres sur le journalisme, la technologie, la communication, le marketing… C’est peu de dire que dans les rédactions de Kinshasa, les livres sont aussi rares que les larmes d’un chien. Celui qui dirige aujourd’hui, le site web d’informations le plus visité en RD Congo aurait pourtant pu faire carrière ailleurs.

«Le rêve de mon père était que je devienne pilote. Lui-même ancien fonctionnaire de la Régie des Voies Aériennes (RVA), il me voyait bien prendre les commandes d’un avion un jour. Mais l’idée ne m’a jamais véritablement séduit. Lorsqu’est venu le moment de choisir une filière à l’université, c’est tout naturellement que je me suis orienté vers le journalisme», confie-t-il.

Parti de rien, Actualité.CD, le média en ligne qu’il lance mi-août 2016 atteint 3 500 000 visites en décembre 2018, selon SimilarWeb, un agrégateur d’audience des sites internet. Chiffre record pour ce média dans un secteur où trônait, deux ans plus tôt, le site web d’infos de Radio Okapi, le média de la mission de paix de l’ONU dans le pays. Actualité.CD devance ses nombreux concurrents dans le secteur. Des initiatives des médias en ligne qui se sont pour la plupart inspirées de son projet. Parmi ses concurrents, Politico.cd que Patient Ligodi a cofondé avec le développeur web Litsani Choukran. Leur partenariat très novateur dans le secteur aura été un feu de paille. Vite, Patient Ligodi s’en va créer Actualité.CD. Alors que son ancien partenaire relancera seul Politico.cd.

«Lorsque nous avons lancé Actualité.CD, on nourrissait une envie, celle de faire émerger une information congolaise fiable, racontée par des journalistes congolais et prenant en compte les nouveaux modes de consommation de l’information. À cette époque, la majorité des médias congolais n’intégraient pas les spécificités qu’offre internet dans la diffusion et la consommation de l’information », explique le jeune patron du pure player.

Deux faits contrariaient à l’époque l’appropriation des sites web d’infos indépendants par le public congolais. D’abord, l’environnement politique. 2016 est l’année où le chef de l’Etat de l’époque arrivé aux termes de ses mandats constitutionnels devait passer le relais. En l’absence de toute clarté sur l’organisation du scrutin présidentiel, la méfiance était devenue la règle. Pour les hommes politiques au pouvoir, l’information diffusée en ligne par les grands médias internationaux francophones (RFI, France 24, Le Monde, BBC, VOA, etc.) n’avait que des visées impérialistes. A force de le penser, ils en sont arrivés à assimiler pour de la propagande tout ce qui était info en ligne sur le Congo. D’autres parts, l’envahissement des réseaux sociaux Facebook, Twitter et YouTube par les Congolais de la Diaspora, très hostiles au pouvoir de l’époque, ne pouvait que conforter dans une certaine mesure cette perception des choses.

Dans ce contexte, affirme Patient Ligodi, le premier défi qu’il fallait relever était de crédibiliser l’information congolaise en ligne.

«Certains officiels congolais nous raccrochaient carrément au nez lorsqu’on leur disait qu’on travaillait pour un site web d’infos», se souvient Franck Ngonga, ancien journaliste d’Actualité.CD.

Pour créer la confiance avec les sources d’informations notamment officielles, Actualité.CD lève l’option de revenir aux fondamentaux du journalisme jetés aux orties par une partie des médias traditionnels.

«Nous avons opté pour une formule qui déplumait l’information de tout commentaire, ne laissant la place qu’aux faits : qui fait quoi, quand et où. Le public a compris que nous faisions un excellent travail, et nous a fait confiance. Les portes se sont ouvertes à nous pour les informations officielles. C’est comme ça qu’Actualité.CD a pris son envol», relate Patient Ligodi, avec un brin de bonne humeur.

La confiance acquise et établie avec ses différents publics, Actualité.CD se lançait alors dans une course effrénée de la bonne info à livrer instantanément à ses lecteurs. Du dialogue politique de la cité de l’Union Africaine à celle de la CENCO, en passant par les marches du collectif laïc catholique CLC pour obtenir le départ de Kabila au pouvoir, ou encore l’insurrection Kamuina Nsapu dans les provinces du Kasaï, les jeunes reporters de ce média pleins de fougue étaient toujours présents. En première ligne et dans le feu de l’action pour faire vivre à leurs lecteurs toute l’actualité.

À la rédaction, chacun a son anecdote de couverture d’un événement de l’actualité qu’il brandit comme un trophée. «J’ai perdu mes téléphones lors d’un meeting de parti politique», lance un journaliste qui est tout de suite relayé par son collègue qui nous montre la cicatrice d’une plaie survenue dans de troubles à l’issue d’une marche. Dans des éclats de rire qui expriment combien la passion leur fait surmonter les peines, les journalistes évoquent les menaces et intimidations, les altercations avec les agents de l’ordre, ou même le comportement dérapant des militants de certains partis politiques. 

«J’ai déjà reçu un sachet d’urine en plein visage alors que je couvrais le meeting d’une plateforme politique», affirme un autre journaliste de ce site.

Des reporters qui au lancement du média occupaient tous un petit bureau de 6m², obligeant certains à attendre dehors pendant que leurs collègues saisissaient à l’intérieur leurs papiers sur ordinateur. Aujourd’hui, Actualité.CD, ce sont des locaux de 12 m² comprenant 4 pièces où l’espace ne manque pas.

Après des essais que Patient Ligodi aura effectués avec résultats en demi-teinte pour les Ateliers de journalisme ou encore la radio Univers FM ; Actualite.CD, Foot.cd et Deskeco.cd marquent des brillantes réussites dans l’univers médiatique congolais.

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication