Les commerçants de Lemba participent à la salubrité de la commune

Par Glody Pinganayi

mar 17/03/2020 - 16:40

La commune de Lemba lutte contre l’insalubrité qui caractérise ses quartiers depuis des années. Le bourgmestre Jean Nsaka avait remis des poubelles de différents formats aux commerçants de sa commune. Ces poubelles avaient été données à crédit à de différents prix. Toutes ces actions entrent dans l’initiative “Kin Bopeto” lancée depuis octobre 2019 par le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila pour lutter contre l’insalubrité dans la ville. Deux semaines après les commerçants semblent adopter la vision du bourgmestre.

A Lemba super autour de la station Total ces poubelles sur lesquelles est mentionné “Fondation Modjoko-Travail pour tous” sont visibles. Les commerçants y jettent des immondices. Ce mardi 17 mars la plupart sont quasi-vides. 

Cette absence des immondice fait réagir la population du coin notamment les commerçants eux-mêmes. Marcel tient une boutique où il y vend divers produits. Il a pris une poubelle de 10.000 fc ( 6 $ USD) et en fait bon usage: « Moi j’ai opté pour une grande poubelle et un sachet poubelle. C’est la fondation Modjoko qui me les a apportés en accord avec le bourgmestre. Les deux m’ont coûté 10.000 fc que je dois rembourser en un mois (300 Fc le jour). J’y jette tous mes déchets et chaque samedi les services d’hygiène viennent évacuer moyennant 2.000 fc », assure-t-il en se plaignant du prix de l’évacuation qui coûte cher en sachant qu’il faudra s'approprier un nouveau à 700 Fc toutes les semaines.

Comme Marcel, Alexis est propriétaire d’une pharmacie, il a pris une plus petite poubelle dont il se sert également pour jeter ses déchets. L’évacuation est quasi quotidienne dans son coin: « Ma poubelle coûte 7.000 Fc à payer par tranches et le délai doit être respecté sinon je risque une interpellation. L’évacuation se fait presque tous les jours et je suis content qu’on vive dans la propreté. Je crois que Lemba est la commune la plus propre », se réjouit-il. 

Si seulement les deux autres paient pour obtenir leurs poubelles et pour l’évacuation des immondices, Pascal lui pense que ces poubelles sont gratuites et si les autres les achètent, ils sont juste ignorants. Il est commerçant grossiste des œufs: « Moi j’ai obtenu gratuitement ma poubelle et je pense que la vente n’est qu’un plan mafieux initié par les agents. Je ne remets que 500 ou 800 Fc pour l’évacuation de mes déchets », explique-t-il. 

Cette initiative est bien accueillie par ces commerçants qui demandent également une évacuation rapide de la grande poubelle qui se trouve au niveau du rond-point super. Le 16 février dernier le gouverneur de la ville de Kinshasa avait remis à chaque municipalité une somme de 17 400 000 Fc ( 10.000 $ US) pour lutter contre l’insalubrité dans chaque commune. Depuis, plusieurs communes entreprennent de travaux de cantonnage pour nettoyer les grandes artères de Kinshasa et évacuer des déchets.

Clarisse Tshishimbi

Catégorie:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter