Photo d'illustration ! Cellule de communication hôtel de ville de Kinshasa.

Démolition des constructions anarchiques : l’Acaj dénonce l'exécution discriminatoire de la décision

Photo d'illustration ! Cellule de communication hôtel de ville de Kinshasa.
Photo d'illustration ! Cellule de communication hôtel de ville de Kinshasa.
Par Michée Lutete

mer 26/10/2022 - 10:35

L'Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) déplore l’exécution discriminatoire, par le Gouvernement provincial de Kinshasa, de la décision relative à la démolition des lotissements sauvages bien répertoriés et identifiés. Elle l’a fait savoir dans son communiqué rendu public ce mardi 25 octobre 2022.

En effet, le Gouvernement provincial de Kinshasa a initié depuis quelques mois les opérations de démolition des constructions anarchiques dans la ville de Kinshasa.

Selon l’Acaj, la spoliation à ciel ouvert des espaces publics au niveau des sites du Programme national multisectoriel de lutte contre le sida, (Pnmls) dans la commune de Lingwala et de la baie de Ngaliema appartenant aux dignitaires, sont restés intacts, pendant qu’on démolit sur les lotissements occupés par des citoyens lambdas, notamment les sites de cimetière de Kinsuka et à l’espace Socopao.

Cette organisation de défense des droits humains estime que cette action délibérément orientée vers les précaires de la ville de Kinshasa renforce l’idée que les décisions annoncées sont, soit, classées dans les tiroirs, soit mal exécutées, au gré de certains intérêts égoïstes.

L’Acaj rappelle, à travers ce communiqué, que tous les Congolais sont égaux devant la loi, et que pareille discrimination contribue à conforter malheureusement l’idée qu’il existe deux Congo.

Catégorie:
Mots-clés:

A lire également

Abonnez-vous aux alertes e-mail

Inscrivez-vous à nos alertes e-mail pour être informé de chaque nouvelle publication

 

Le_mag-Logo

Lemag.cd

L'information dans toute sa profondeur

Un média de G&G SARL

+243 818 889 400

B.P. 10362 KIN 1

Kinshasa, République démocratique du Congo

Nous contacter